photolitvak

PAULETTE GODDARD & ANATOLE LITVAK

En 1940, elle a une aventure avec Anatole Litvak, réalisateur réputé (Mayerling, L'étrangère, La fosse aux serpents ou Anastasia) et l’un des époux de l’actrice Miriam Hopkins. Celui-ci tombe amoureux de Paulette et lui offre de nombreux présents comme des bijoux et des peintures.

La même année, elle cause avec ce dernier un scandale au restaurant et night club Ciro’s à Hollywood. Plusieurs versions sont données notamment celle où Paulette ayant perdu une boucle d’oreille, tous les deux se retrouvent sous une table pendant un long moment se mettant à pousser des gémissements convaincants. Dans une Amérique puritaine, cette histoire est déformée et enjolivée par la presse à sensation. De nombreuses protestations de familles de soldats sont envoyées au Département d’Etat à Washington qui prit l’affaire au sérieux et, convoqua des témoins de la scène comme le réalisateur Jean Negulesco. Anatole Litvak fit une dépression nerveuse. Mais Paulette réussit à étouffer l’affaire en faisant intervenir un des ses amis : l’ambassadeur des Etats-Unis en URSS, William A. Harriman.

Anatole Litvak s’engagea ensuite dans l’armée lors de l’entrée en guerre des Etats-Unis, après le bombardement de Pearl Harbor par les japonais. Cette affaire inspira plus tard le réalisateur Hal Ashby pour son film Shampoo (1975), avec Warren Beatty et Julie Christie dans la scène du restaurant.

photogoddardlitvak

Retour ses relations

 


Avertissement:
Le contenu textuel de ce site (paulette-goddard.fr) appartient à son auteur Hervé Le Coupannec, en vertu de la législation française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. L'auteur se réserve le droit d'engager des poursuites, contre toutes personnes physiques ou morales, en cas d'utilisations ou de reproductions non autorisées du contenu de ce site. Les photos sont la propriété exclusive de leurs ayant-droits respectifs, et sont utilisées à titre d'illustration du propos.